Poisson combatif à la chair blanche succulente, la marigane noire est plutôt méconnue des pêcheurs québécois malgré sa grande distribution dans le fleuve Saint-Laurent et ses affluents. C’est une espèce difficile à cibler, qui demande une bonne technique et le matériel adéquat pour être capable de la pêcher efficacement.

Aperçu du poisson:

Comment pêcher la marigane noire:

Comment préparer et cuisiner la marigane noire:

  • La préparation (en vidéo)
  • Quelques idées et recettes

Sources et liens externes

 


Deux mariganes noires

Deux grosses mariganes noires pêchées le 12 mars 2018

Identification de la marigane noire:

Autres noms communs : Calico, crapet calico
Nom scientifique : Pomoxis nigromaculatus (Lesueur, 1829)
Nom commun anglais : Black crappie

Forme du corps : Le corps de ce poisson a la forme typique des crapets et autres membres de la famille des centrarchidés, soit ovale et aplatie avec des nageoires épineuses. La hauteur de ce poisson représente environ 33% de sa longueur.

Taille moyenne : 18 à 25 cm, jusqu’à 38 cm avec un poids variant généralement entre 300 et 900 grammes. Les plus gros spécimens peuvent atteindre 1kg (2,2 lb). Le record de tout le temps vient du Missouri avec une marigane noire de 2,26kg (5lb) alors que celui de l’Ontario est de 1,7 kg (3,8 livres). Les spécimens présenté dans les photos sur cette page sont plus grand que la moyenne, entre 30 et 39 cm.

Description : Sa couleur est principalement olive foncée, recouverte d’une mosaïque de taches noires irrégulière sur sa tête, son dos et parfois sur le ventre. Les flancs sont plus pâles, mais également tachetés, présentant souvent des reflets argenté, vert ou même bleu. La couleur peut varier considérablement selon l’environnement dans lequel le poisson évolue. Sa bouche est grande, allant jusqu’à un point sous le milieu de l’oeil.

La marigane noire est particulièrement reconnaissable à ses grandes nageoires qui donnent l’impression qu’elle possède des voiles. Elle présente 7 à 8 épines sur la nageoire dorsale et 6 à 7 épines sur la nageoire anale. C’est là une des principales distinctions qu’on peut faire avec certains crapets qui eux ont 10 à 12 épines sur la nageoire dorsale.  Les différences entre la marigane blanche et la marigane noire sont parfois subtiles. Les taches foncées sur la marigane noire sont une texture aléatoire, elles se présentent sous forme de rayure sur la marigane blanche. Cette dernière a également le dos moins sombre, le corps plus allongé et, surtout, sa nageoire dorsale ne compte que 5 ou 6 épines.

 

La marigane noire - Black crappie ou crapet calico

Ma première marigane noire de l’année 2018.  Un beau spécimen de 33 cm (13″), pêché le 21 février. Elle est la 5eme espèce de poisson à s’ajouter dans mon défi de pêche 2018.

 

Comportement et reproduction

La marigane noire est grégaire et se déplace souvent en bancs modérément grands et discontinus. La reproduction survient de la fin mars et se déroule tout le mois de mai et se déroule dans les étendues herbeuses et peu profondes, généralement dans 30 à 60 cm d’eau. Le mâle commence à creuser un nid dans un sol sablonneux, ce trou fait 30 à 50 cm de diamètre et d’environ 20 cm de profond. Il y conduit alors sa femelle et féconde les oeufs lorsqu’elle pond. Après le départ de cette dernière, c’est le mâle qui couve le nid au cours d’une période allant de 3 à 5 jours. Lorsque les oeufs éclosent, les alevins se nourrissent immédiatement de petits insectes, de larves et de zooplancton.

Répartition de la marigane noire au Québec

Distribution de la marigane noire au Québec

Distribution de la marigane noire au Québec

Habitat : Ce poisson dans les baies et lacs peu profonds, au courant faible et à la végétation dense. La marigane noire recherche les eaux tranquilles et les tapis d’herbe où elle pourra débusqué sa nourriture. Elle semble également privilégier les fond sablonneux ou boueux. Ce poisson apprécie l’eau chaude (21 à 24 C, jusqu’à 27 C), peu profonde et est très réactive à l’approche des pêcheurs. Il reste cependant très active en hiver, privilégiant les mêmes environnements que durant la saison estivale.

Répartition : Au Québec, la marigane noire se retrouve dans plusieurs lacs et rivières connectés avec le réseau hydrographique du Saint-Laurent, ainsi que la rivière des Outaouais et ses affluents. Elle est particulièrement pêchée dans le sud du Québec, autour de la métropole ainsi que dans les lacs Saint-Pierre, Deux-Montagnes, Saint-Louis et Saint-François. On la retrouve également dans les rivières Richelieu, des Mille-Îles et des Outaouais. La marigane noire est une espèce indigène dans l’est de l’Amérique du Nord.

 

Une marigane noire de 39 cm

La plus grosse marigane noire que j’ai pris faisait 39cm (15 3/8″) pêchée le 2 mars 2018.

 


Pêche à la marigane noire au Québec

La marigane noire est un poisson plutôt méconnu au Québec, et ce, malgré sa grande distribution dans le réseau hydrographique du Saint-Laurent. La grande majorité des amateurs de pêche blanche consacrent presque tous leurs efforts à taquiner les dorés et les perchaudes, alors que la marigane noire offre un bon combat aux amateurs de pêche sportive et sa chair blanche est bien apprécié par ceux qui aiment manger leurs poissons.

Dans cet article nous verrons comment cibler la marigane noire en trouvant les habitats propices à la pêche, le matériel nécessaire, les leurres ainsi que les techniques de pêche efficaces pour attraper ce poisson.

 

La pêche à la marigane noire au Québec

Une grosse marigane noire pêchée lors d’une sortie dans les îles de Sorel, le 17 août 2017.

Trouver le bon territoire de pêche

 

 

Matériel, leurres et techniques de pêche

Matériel:

Le sonar – Quand vient l’heure de cibler la marigane noire, votre meilleur allié reste votre sonar. Tentez de localiser des secteurs avec plusieurs poissons en suspension ou, lorsque vous êtes dans 6 pieds d’eau et moins, plus au fond. La marigane était un poisson grégaire, sa présence est souvent caractérisée par plusieurs échos à une même profondeur. Placez votre leurre et dandinez quelques pouces en haut des signaux.

 

Leurres de pêche

Les bébittes: Comme présenté dans l’image ci-dessous, les bibittes (et ses variantes bébite, bebite et bébitte) ou « bugs » en anglais sont de petits leurres utilisés pour dandiner en position verticale. Elles se composent d’un hameçon et d’une pesée de 1/8 et 1/4 d’once. Ce type de leurre est particulièrement efficace pour la pêche à la marigane noire, mais va également être productif pour la perchaude et d’autres types de crapets.

 

Les bébittes utilisé pour la pêche à la marigane noire

Bibittes ou « bébittes » utilisées pour la pêche à la marigane noire au Québec.

Comme vous pouvez le constater, un vaste éventail de couleur et de formes sont disponibles sur le marché. C’est bien d’en posséder une bonne variété car, tout dépendamment de son alimentation et de son environnement, la marigane va s’intéresser à certaines présentations et couleurs plutôt que d’autres. Trouver le bon leurre permet d’avoir une pêche constante et plus intéressante. Dans votre montage, évitez de mettre une pesée dans le bas de votre ligne. Résevez cette position à votre appât. Si vous devez ajouter du poids, privilégiez les petites pesées fendues et placez-les plus haut que vos bébittes.

Les leurres souples: dgf

Atomic teaser de Berkley

Atomic teaser de Berkley

dsfdf

sdf

sdf

sdf

sdf

sdf

sdf

 

 

Techniques de pêche:

Vidéo:

Marigane, plus que technique, c’est tactique
(L’objectif est à l’aventure, 5 février 2017)

Dans le cadre de ce nouvel épisode, André Gervais se joint à Andrew Walter et Jarryd Monahan pour une pêche blanche à la marigane! Comme à l’habitude, on nous présente en détail comment s’y prendre pour pêcher cette espèce de poisson, c’est-à-dire les structures à rechercher et l’équipement à utiliser. En bonus, on capture un énorme brochet à la brimbale.


Cuisiner la marigane noire

Comment faire les filets (en vidéo)


Sources de l’article et liens externes:

• Université McGill et Helen Sarakinos, « La biodiversité du Québec », (Image extraite du musée Redpath)

• L’objectif est à l’aventure,  « Marigane, plus que technique, c’est tactique » (5 février 2017 – Vidéo)

About The Author

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.